Le jour où je me suis mouillée pour vous...

Je savais que dans les rivières, on pouvait faire du bateau sur toutes sortes d'embarcations, nager ou simplement buller les pieds dans l'eau mais je n'avais jamais entendu parler de randonnée aquatique... J'aime la randonnée et j'aime l'eau donc j'ai voulu essayer, d'autant plus qu'Aquarando s'installe les jours de sortie à Suhescun au camping et chambres d'hôtes à la ferme Bachoc et a sollicité les services de l'office de tourisme pour se faire connaître... Il es donc de mon devoir de me mettre à l'eau !

J'appelle Jonathan pour prendre rendez-vous, il me demande mon poids et ma taille pour me fournir une combinaison et me demande de prévoir maillot de bain, serviette et chaussures qui ne craignent pas l'eau. On se retrouve sur le parking du marché de Saint-Jean Pied de Port (super pratique : il y a de la place et des toilettes publiques) et hop, co-voiturage et en route vers Esterençuby. C'est sur cette partie de la Nive que nous allons flotter. J'ai la chance de m'être inscrite avant la saison : nous ne sommes que quatre et nous aurons la rivière pour nous tous seuls...

 

On se gare et c'est le moment d'enfiler la combinaison. Jonathan nous fournit aussi un casque et une protection pour le derrière (pas pour le nôtre mais plutôt pour préserver la combi !). On part à la queue leu leu au bord de la route pour rejoindre le départ de la rando aquatique au bord de l'eau et nous ne marchons que... 10 minutes ! Descente vers le point de départ par un petit sentier très escarpé pour arriver à une petite piscine naturelle. Jonathan s'assure que nos casques sont correctement positionnés et nous invite à entrer dans l'eau...Certes il y a la combi mais l'eau, à 14°, s'insinue par les chevilles, les poignets, le cou... brrrr ! mais la sensation de froid ne durera pas très longtemps car c'est la température de notre corps qui réchauffe l'eau et nous assure une bonne isolation. Petit essai de nage sur le dos et consignes pour la balade : il faut bien rester sur le dos et non pas en position assise, au risque de se cogner le derrière sur les cailloux dans les rapides, nous explique Jonathan...

Avant d'aborder un petit rapide sur la Nive d'Esterençuby...

C'est le moment d'y aller ! On passe sur le côté et maintenant il faut traverser une piscine naturelle version jacuzzi géant ! La consigne est de plonger au loin en faisant un plat : je respire, j'y vais et je passe sans encombre  sur l'eau qui bouillonne jusqu'à l'autre rive ! De là, petit passage entre des détritus d'arbres emportés par la rivière quand le niveau de l'eau est haut et nous arrivons sur une partie profonde avec peu de courant. Je nage avec délectation (tiens, je n'ai plus du tout froid) et je profite... Le paysage est magnifique au fil de l'eau, la végétation est luxuriante et l'eau très claire, on voit très bien les rochers malgré la profondeur.  Après ce passage au calme, Jonathan nous donne des consignes pour passer un petit rapide : effectivement si on reste bien droit et allongé, on passe comme une lettre à la poste ! Il faut quand même se servir des jambes pour se donner de l'impulsion de temps en temps afin d'éviter les rochers. 


Nous continuons notre progression avec des passages en bord de rivière et là, c'est le moment du premier saut ! Je déglutis, je monte avec les autres et suis à une hauteur d'environ deux mètres. Et hop, j'ai sauté ! En faisant un petit cri involontaire et je me suis retrouvée  à flotter confortablement dans l'eau... surprise de l'avoir fait. Jonathan nous proposera ensuite plusieurs lieux de sauts. Plus en hauteur et avec des passages étroits, certains sont vraiment impressionnants. J'ai un peu peur du vide et je me défile... L'avantage avec ce parcours de randonnée aquatique, c'est qu'on est jamais engagé. On peut aller sur le lieu du saut, regarder et décider ou non de le faire, on peut redescendre à pied ! Mes compagnes de rando aquatiques sont plus vaillantes que moi et font tous les sauts sans se défiler. 


Je retiens de cette sortie dans la Nive d'Esterençuby un moment où le temps s'est suspendu : 10 minutes à pied ont suffit pour rejoindre le début du parcours et on vient de passer... deux heures dans le lit de la rivière ! Le lâcher prise était total, je ressens une fatigue agréable et un sentiment de dépaysement profond, pourtant je n'étais pas bien loin de chez moi ! Dernier effort, enlever la combi (je demande de de l'aide), se sécher, se changer derrière un arbre ... 

Pour la faire, il faut être un peu à l'aise dans l'eau, on se mouille très facilement la tête ! L'âge minimum est de 12 ans car hormis le fait de savoir nager, il faut un peu de force physique et de poids pour se diriger dans les zones de courants. A refaire !


COTE PRATIQUE

Contact réservation : 06 24 02 30 03 ou contact@aquarando.fr

Site web : http://www.aquarando.fr/

Lieu de rendez-vous : parking du marché de Saint-Jean Pied de Port

Tarif : 30 € par personne

Activité à partir de 12 ans, savoir nager et être à l'aise dans l'eau

Prévoir maillot de bain, serviette et chaussures ne craignant pas l'eau


Avez vous essayé la rando aquatique ? Si oui, partagez votre expérience avec nous ! 

Écrire commentaire

Commentaires : 0