La bonne odeur du cuir...

L'atelier de Clarisse Amorots

Rendons visite ce mois-ci à Clarisse, Lyonnaise d'origine qui a installé son atelier de maroquinerie face à l'église d'Amorots, dans l'ancienne benoîterie et qui y travaille depuis 2011.

 

Je me gare sur le parking du fronton du village situé à côté de l'église (pour ça, les villages basques, c'est pratique !) et à l'approche de la maison, je remarque le parfum agréable du cuir, perceptible quelques mètres avant l'entrée de l'atelier. Rencontre avec Clarisse...

As-tu toujours fait des sacs et de la petite maroquinerie ?

Je suis passionnée de chevaux depuis toujours et je me suis d'abord formée en sellerie pour apprendre à fabriquer les accessoires nécessaires à l'équitation et au monde du cheval. J'ai suivi une formation de sellier - harnacheur, passé un CAP et j'ai obtenu le premier prix pour la création d'un mantelet (une pièce d'attelage) lors d'un concours des métiers d'art. Après mon diplôme, j'ai travaillé pendant 10 ans à la sellerie Devoucoux à Bidart avant de décider de lancer ma propre activité.

 

Pourquoi as-tu décidé de t'installer à Amorots ?

Je suis domiciliée pas très loin, à Arraute-Charrite mais c'était plus pratique d'installer l'atelier ailleurs. La mairie d'Amorots m'a donné la possibilité de m'installer dans l'ancienne benoîterie, qui appartient à la commune. Le village est un peu à l'écart des grands axes mais une fois sur place, on me trouve très facilement !

 

Quelle est ta façon de travailler ?

Je vais sur les marchés en saison, je vends mes articles via mon site Internet, j'ai la visite de locaux ou de touristes de passage directement à l'atelier. Je choisis moi-même mes cuirs dans des tanneries locales comme Garat à Armendarits ou Carriat à Espelette et privilégie les cuirs utilisés en sellerie, résistance garantie ! Le fait de m'approvisionner localement me permet de voir, de toucher les cuirs avant de les acheter.

 

On retrouve clairement la présence du cheval dans les créations de Clarisse... La collection de sacs à main porte les noms de Pottok, Shire, Pinto, Falabella, Frison... Ce dernier, fait de lanières croisées pour rappeler la crinière folle des Frisons, est mon favori (Papa Noël, je vais géolocaliser notre sapin pour toi...).

 

Il y a aussi toute une gamme de petite maroquinerie à utiliser au quotidien, comme les portefeuilles, porte-monnaies et autres porte-chéquiers, de toutes les couleurs et aussi des ceintures ! En inconditionnelle du shopping, je n'ai pas pu m'empêcher de m'acheter une ceinture; J'ai choisi le cuir et la couleur, la boucle et hop ! un peu de découpe, quelques petits trous et voilà une belle ceinture à ma taille !

 

Envie d'aller voir ? Voici en attendant l'atelier de Clarisse en image :


COTE PRATIQUE

Accès : sur la D11 entre Bidache et Saint-Palais, prendre la direction de Beguios, traverser le village jusqu'à Amorots


Visite de l'atelier : sur réservation au 06 71 68 16 95


Visitez le site Internet de l'atelier de Clarisse

 

Si vous l'avez visité, partagez vos impressions avec nous :

Écrire commentaire

Commentaires : 0