Le GR 78 de St Just-Ibarre à St Jean Pied de Port

Traversée de la Bidouze à Ibarrole

Ce mois-ci, on randonne ! Nous avons la chance de profiter d'un bel été indien  basque et entre collègues, nous testons régulièrement des itinéraires que des randonneurs et pèlerins parcourent chaque année.

 

A force de les voir passer dans nos offices de tourisme pour tamponner leur crédanciale, nous avons eu envie d'expérimenter les étapes que nous ne connaissions pas ou peu. En juin dernier, nous avons marché avec les collègues de Mauléon et d'Espelette entre Mauléon et St Just Ibarre; et le lundi 30 septembre nous sommes parties de St Just-Ibarre jusqu'à St Jean Pied de Port. Voici nos impressions sur cette journée de rando...

Pour marcher en linéaire, pas à tortiller, il faut deux voitures à l'arrivée et au départ, à moins que vous n'ayez confiance en vos capacités à faire du stop... Nous avons laissé une voiture sur le parking situé devant la mairie de Saint-Just Ibarre et à 9h10, en avant, les balises rouge et blanc du GR 78 nous font traverser la Bidouze pour bifurquer à droite sur une piste de campagne plutôt agréable. Ce matin là, un petit vent chasse les nuages et nous offre une belle luminosité.

 

On quitte le chemin et on passe devant la boulangerie-pâtisserie de Bunus (attention minute de pub : on y trouve de très bons gâteaux basques labellisés Iguzkia fabriqués à partir d'ingrédients naturels). Même si quelques calories seront brûlées pendant la rando, nous sommes des filles raisonnables et passons notre chemin, snif...

 

Après Bunus, nous arrivons à Ibarrole (où, 2ème minute de pub, vous pouvez visiter l'atelier de makilas Harispuru) et là, dilemme : deux balisages différents nous proposent des directions opposées. A droite, le balisage du GR 78 et à gauche le balisage de coquille jaune de l'association des Amis de Saint-Jacques des Pyrénées-Atlantiques. Nous savons que cette direction amène vers le col de Gamia par la route donc sur le bitume et comme nous ne sommes que pèlerines d'un jour, nous ne cherchons pas forcément à raccourcir l'étape, nous choisissons la version rando du GR 78 et franchement, nous ne le regretterons pas ...

 

Là, ça se corse un peu : la fiche topo mentionne 611 mètres de dénivelé positif et on vous confirme qu'ils sont là! Une montée un peu rude mais très belle nous amène sur un petit sommet appelé Curutcheberry et qui mène au sommet Orgamendi. De là, on ne peut que tourner la tête dans tous les sens ! Une vue sans obstacle nous montre l'Oztibarre, les crêtes du Baigura et de l'Iparla, les premières montagnes de Soule... Et ce qui ne gâche rien, un mûrier nous apporte des calories plus raisonnables qu'un gâteau basque...

 

De là, on longe l'Orgamendi sur son flanc est pour le contourner. On marche depuis 3 heures et le petit-déj est loin. Nous décidons de nous arrêter à l'ombre d'un arbre en compagnie de brebis en mode sieste. Elle ne vont pas bouger d'un poil.

 

Après la pause syndicale casse-croûte, nous poursuivons sur une petite route pour nous retrouver sur le flanc ouest de l'Orgamendi. Alors là, c'est chouette : on amorce la descente par un petit sentier à flanc de colline au milieu des fougères, la chaleur est à son comble et ça sent bon. On oublie le vol de vautour qui plane au dessus d'Orgamendi, ils sont probablement plus intéressés par une carcasse là haut que par des randonneuses du 21ème siècle...

 

On quitte à regret les deux heures de marche que l'on vient de faire en pleine nature et sur les hauteurs avec toujours de la vue. Et nous rejoignons le GR 65 au niveau de Bussunarits. De là, un seul itinéraire toujours balisé en rouge et blanc nous mènera jusqu'à St Jean Pied de Port. Tout de même, on comprend la nécessité de ne pas faire trop d'allées et venues quand on randonne sur des longues distances mais cette dernière portion est largement la plus fatigante bien qu'on marche sur du plat. La dureté du bitume résonne dans nos os, fait mal au dos, il y fait plus chaud que sur les sentiers, les pieds chauffent et les ampoules arrivent... ouille. Nous ne regrettons pas d'avoir évité la route à Ibarrole en prenant l'itinéraire balisé du GR 78 au lieu de celui qui est proposé par la route du col de Gamia.

 

A St Jean le Vieux, il ne reste plus qu'une heure de marche : on boit un coup à l'hôtel Mendy face à l'église (pub!) et on se remet en route comme des chevaux qui rentrent à l'écurie. On jette à peine un oeil à la chapelle de la Madeleine (pourtant la porte est ouverte) et on met un point d'honneur à aller jusqu'à la porte Saint-Jacques à l'entrée de St Jean Pied de Port. On aurait pu couper jusqu'au parking du jai alai pour retrouver la voiture mais on ira jusqu'au bout ! Il est 16h30, ça c'est fait !

 

Visualisez le diaporama  de l'étape St Just-Ibarre - St Jean Pied de Port


COTE PRATIQUE

  • Temps de marche : 5h35
  • Distance : 20,6 km
  • Dénivelé positif : 611 mètres

 

Prévoyez une voiture au départ à St Just Ibarre et une voiture à l'arrivée à St Jean le Vieux

 

Apportez de l'eau en quantité suffisante, la première fontaine est à Bussunarits et l'itinéraire passe par des zones peu fréquentées

 

Téléchargez la fiche rando de l'étape St Just-Ibarre - St Jean Pied de Port

 

Vous avez fait cette rando ? Donnez nous votre avis :

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Les Lieux d' Y (dimanche, 30 mars 2014 22:09)

    Merci avec tous les détails et l'itinéraire nous sommes prêts pour le début mai. On vous mettra nos impressions qui seront grandiose également certainement. .. si vous avez d'autres essais rando.. nous sommes preneurs Méry T.

  • #2

    saintpalais-tourisme (mardi, 01 avril 2014 16:28)

    C'est noté ! Nous avons aussi fait l'étape précédente : Mauléon - St Just Ibarre, plus longue et plus physique, mais plus belle. Contactez nous par mail : saintpalais64 (AT) orange (point) fr, nous vous ferons parvenir la fiche.